Conte enchanté

Molo le paresseux : l’art et la manière de bien cacher son jeu

Il était une fois Molo, un paresseux bien plus vif que ne le laissaient paraître ses mouvements…

Car, lent, son esprit ne l’était pas tant!

Par la force de ses pattes à trois doigts, Molo se suspendait aux branches et progressait nonchalamment en prenant tout son temps.

Se satisfaisant de quelques feuilles en guise de repas et de longues heures d’endormissement, sa vie s’écoulait paisiblement.

Cependant, son flegme affirmé ne l’empêchait aucunement d’avoir les idées qui fusent et de nager avec agilité.

D’un tour d’horizon à 270°, il balayait du regard l’étendue de ses possibilités et avançait sans sourciller vers les buts qu’il s’était fixés.

Même en gardant la tête à l’envers, il savait très bien ce qu’il voulait faire.

Il ménageait tout simplement ses élans pour ce qui lui semblait le plus important !

Diane

Enchanteresse en Santé

Ostéopathe D.O et Aroma-olfactothérapeute

Coach de vie pro & perso

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s